Albums d'Arenberg et de Clérembault


Albums d'Arenberg et de Clérembault
Langue
fr
Types de ressources
Document iconographique-Dessin, estampe, aquarelle
Nombre de ressources
620
Statut juridique
Libre de droits

» Ressources

Autres collections

Peinture dont "La vente de Lucerne"
» Présentation  » Ressources
Sculptures
» Présentation  » Ressources

La Boverie, musée des Beaux-Arts de la Ville de Liège conserve les albums d’Arenberg et de Clérembault qui constituent le fonds d’atelier de Lambert Lombard. Né en 1505 ou 1506, Lambert Lombard est l’un des artistes les plus renommés de la Renaissance des pays du Nord. Après des années de formation en Allemagne et aux Pays-Bas, il fait le voyage de Rome en 1536-1537. Les Albums d’Arenberg et de Clérembault illustrent parfaitement la réflexion et les théories artistiques de l’époque. Ils permettent également de saisir la vie d’un atelier artistique, son fonctionnement, ses centres d’intérêt et met en évidence la richesse des exercices et des thèmes abordés.Les albums se distinguent par leur contenu hybride, fidèle reflet des préoccupations artistiques des artistes de la Renaissance. Ils comprennent des dessins à peine entamés, des détériorés, des calques ou encore des fragments qui servent d’exemples ou de références pour les artistes fréquentant l’atelier de Lambert Lombard. C’est en 1959 que la Ville de Liège acquiert, pour son Cabinet des Estampes, l’album d’Arenberg qui comprend plus de 700 dessins du XVIè siècle, dont 500 sont de Lambert Lombard et de son atelier, les autres provenant d’artistes d’écoles italiennes ou de l’entourage de peintres flamands comme Frans Floris, Pieter Breughel et autres. C’est en 2000 que la Fondation Roi Baudouin acquiert l’album de Clérembault, consacré également à Lambert Lombard qu’elle met en dépôt au Cabinet des Estampes de la Ville de Liège. Il regroupe 69 dessins de grand format qui sont aussi des études variées de Lombard et de son atelier. Ils sont classés comme trésors de la Fédération Wallonie-Bruxelles depuis 2010.